Quelles sont les SUBVENTIONS à la Création d’Entreprise pour CHOMEURS ? MAJ 2023

Vous êtes au chômage et vous souhaitez créer une entreprise ? Vous avez droit à plusieurs prêts ou aides, dont la distinction est assez délicate pour certains.

En effet, il existe plusieurs subventions, à savoir ACRE, ARE, ARCE, chacune d’elles ayant des spécificités sur les autres et des conditions d’éligibilité.

Justement, si vous êtes intéressé par celles-ci et que vous n’êtes pas encore en mesure de faire la distinction entre ces acronymes, vous êtes sur le bon article, finissez de lire, vous trouverez toutes les réponses !

meilleure subvention creation entreprise chomeur

Quelles sont les subventions à la création d’entreprise pour chômeur ?

Voici les principales aides auxquelles peuvent prétendre les chercheurs d’emploi pour créer une entreprise.

ACCRE (Aide aux Chômeurs, Créateurs, Repreneurs d’Entreprise)

Une aide qui n’est pas palpable puisque le chercheur d’emploi ne recevra pas une somme d’argent pour contribuer à la création de son entreprise, cependant, il sera exempt des charges sociales durant une année.

Par ailleurs, cette date sera calculée à partir du jour où vous aurez adhéré au régime des travailleurs non-salariés, ou bien à partir du démarrage de l’activité de votre entreprise éventuellement créée.

Par ailleurs, pour être éligible à cette exonération, il faut rassembler les conditions suivantes :

  • création d’une nouvelle entreprise ou reprise du travail d’une entreprise dont vous exercez le contrôle ;
  • être à la recherche de travail et indemnisé ;
  • être à la recherche de travail non indemnisé, mais inscrit depuis plus de 6 mois au Pôle d’emploi au cours de ces derniers 18 mois ;
  • bénéficier de l’ASS ou du RSA ;
  • être âgé entre 18 et 25 ans, etc.
choisir subvention creation entreprise chomeur

ARE (Aide au Retour à l’Emploi)

C’est une aide que reçoivent les personnes à la recherche d’emploi, appelée communément allocations de chômage. Par ailleurs, ce revenu est versé sous certaines conditions par Pôle emploi aux personnes involontairement privées d’emploi.

De plus, les chômeurs désirant créer une entreprise peuvent prétendre à cette aide, si les conditions d’éligibilité sont rassemblées, à savoir être éligible à l’ARE en tant que chercheur d’emploi, être toujours inscrit à Pôle emploi comme chercheur d’emploi et ne pas solliciter l’ARCE.

Par ailleurs, si une personne perçoit l’ARE et qu’elle décide de créer une entreprise ou de la reprendre, elle pourra bénéficier d’un cumul d’une partie de l’ARE avec la rémunération engendrée par son entreprise, toutefois, ce cumul n’est éligible que s’il n’y a pas dépassement du salaire mensuel auquel on fait référence.

ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’entreprise)

Ce sont des allocations chômage, mais ayant une forme de capitale et dont le taux représente 45 % de l’ARE.

Cette aide est éligible pour les chercheurs d’emploi qui créent ou reprennent l’activité d’une entreprise et qui bénéficient de l’ARE ou même les personnes qui ont l’intention de créer une entreprise ou de reprendre son activité, et qui entament ces démarches lors :

  • de leur période de préavis ;
  • de leur congé de reclassement ;
  • de leur congé de mobilité.

Il est à noter que ces procédures ne sont censées débuter qu’une fois que le contrat de travail prend fin.

comment subvention creation entreprise chomeur

Autres alternatives d’accompagnement des chômeurs pour la création d’entreprise

D’autres aides moins connues et moins tangibles existent pour les chômeurs souhaitant créer une entreprise ou poursuivre son activité, en voici quelques-unes.

CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise)

Ce n’est pas une aide financière à proprement parler, mais un contrat qui a lieu entre une personne qui prétend à la création d’une nouvelle entreprise ou continuer son activité, et une entreprise existante.

Les clauses d’un contrat consistent à ce que l’entreprise existante assure un programme de préparation à l’entrepreneuriat pour la personne et éventuellement une aide technique et matérielle.

Le prêt à taux zéro

Si vous rassemblez certaines conditions, vous pourrez prétendre à un prêt à taux zéro pour une durée de 5 ans dans le cadre de la NACRE, à savoir Nouvel Accompagnement Pour la Création et la Reprise d’Entreprise.

Sophiehttps://www.compta-en-ligne.fr
Mes expériences d'audit dans de grandes entreprises me permettent de maîtriser de nombreux domaines de la tech et du web. Découvrez mes conseils pour réussir dans votre carrière et transformer votre compagnie en success story.

Articles à découvrir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A Découvrir