Comment obtenir un Prêt de Création d’Entreprise ?

Depuis la crise économique qui a touché la France en 2008, de plus en plus de jeunes entrepreneurs ont du mal à concrétiser leurs projets.

En effet, le climat social est de moins en moins propice à la création d’entreprises et plusieurs jeunes entrepreneurs sont découragés par la peur de ne pas pouvoir subir les coûts de financement de leur projet.

Cependant, plusieurs dispositifs ont été mis en place afin d’aider les jeunes détenteurs de projets, dans leur démarche de création. Le prêt PCE est l’un de ces dispositifs et a été mis en place afin d’encourager la création d’entreprises françaises.

comment obtenir pret creation entreprise

Qu’est-ce que le prêt PCE ?

Ce prêt a été mis en place pour encourager les jeunes Français à se lancer dans le domaine professionnel. C’est un Prêt pour la Création d’Entreprise.

Comme les petites entreprises absorbent une grande partie du chômage en France, il est primordial d’encourager leur création et d’accompagner les jeunes entrepreneurs dans leur démarche afin de garantir le succès de l’entreprise.

La création de ce prêt a pour but de booster la dynamique de croissance et d’installer un climat propice à l’installation de nouvelles entreprises. Les prêts PCE aident les jeunes entrepreneurs à mieux supporter la période d’installation et les aléas du début. Ce dernier peut servir aussi à construire la trésorerie des jeunes entreprises, pour aider les chefs d’entreprises à couvrir les opérations de développement commercial, ainsi que la communication et la publicité en plus des contraintes du processus de création.

En effet, certaines personnes qui entreprennent de racheter une société peuvent rencontrer des problèmes de trésorerie, suite aux mauvaises décisions des anciens dirigeants. Assumer la couverture de ces frais peut être assez difficile et nécessite dans certains cas l’obtention d’un prêt.

Seulement, ce dispositif n’est plus en actif depuis le 1er Avril 2015. Il a été remplacé par un système de garanties plus renforcées, mis en place par BPI France.

Qui peut bénéficier d’un prêt PCE ?

Tous les jeunes entrepreneurs ont le droit de bénéficier d’un prêt PCE. Seulement, le dossier est soumis à quelques conditions, qui une fois remplies, ouvrent le droit au demandeur d’acquérir son prêt.

Ce dernier est spécialement dédié aux jeunes entreprises de moins de 3 ans d’existence ou celles qui sont encore en cours de création. De plus, quelques conditions annexes doivent être respectées, à savoir :

  • l’entreprise doit compter pas moins de dix salariés ;
  • le demandeur ne doit pas avoir eu recours à un prêt durant les deux ans précédant sa demande ;
  • il ne doit pas être interdit par les banques et son dossier doit être réglementaire ;
  • le prêt ne doit pas servir à racheter des actifs d’entreprises en liquidation judiciaire ;
  • l’entrepreneur ne doit pas diriger une deuxième entreprise et son besoin en financement ne doit pas dépasser 45 000 euros.

Toute entreprise qui remplit ces conditions a le droit d’obtenir un prêt de création d’entreprise. Le plus grand avantage du prêt PCE est qu’il ne nécessite ni garantie ni caution.

Le ministère de l’Économie, de l’Industrie et des Finances encouragent vivement les jeunes entreprises à profiter de ces prêts, afin de favoriser la contribution des jeunes créateurs d’entreprises français à l’économie française.

demande pret creation entreprise

Comment demander un Prêt de Création d’Entreprise ?

Si un jeune entrepreneur pense que son entreprise a toutes les conditions qu’il faut et qu’elle nécessite l’obtention d’un PCE, il n’aura qu’à faire sa demande directement auprès des institutions financières.

Chaque banque traite la question différemment. Dans ce cas là, ce qui doit faire en premier est de visiter le maximum de banques, afin d’obtenir un prêt de la part de l’une d’elles selon les conditions qui l’intéresse. Les dossiers peuvent être traités directement via les pages web des banques.

Le remboursement du prêt est généralement compris en cinquante-quatre échéances, qui débutent dès le 6e mois après l’obtention du montant du prêt. Les taux sont dans la majeure partie des cas identiques que ceux des financements bancaires.

Le montant du prêt est compris entre un minimum de 2 000 euros et un maximum de 7 000 euros. L’absence de cautions personnelles et de garanties est favorable au demandeur, car les délais d’obtention sont courts grâce à la courte durée d’étude du dossier.

Si la demande est faite via un réseau d’accompagnement, celui-ci doit être agréé par BPI France.

Articles à découvrir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A Découvrir